vania en fait pour le corps des femmes
demande ÉCHANTILLONs

Univers 18-25

Comment soigne-t-on les infections et les mycoses vaginales ?

Dossier : Infection vaginale : prévention et traitement

mycoses vaginales

La vaginite peut être due à une mycose, liée à la prolifération d’un champignon microscopique, au développement de certaines bactéries ou même à un parasite. Des traitements efficaces existent pour vous en débarrasser. Si vous souffrez de démangeaisons vaginales ou au niveau de la vulve, consultez rapidement ! 

Mycose ? Infection bactérienne ? Seul votre gynécologue peut poser un diagnostic 

En cas de démangeaisons, associées à des pertes vaginales malodorantes ou colorées, la consultation médicale s’impose. Les démangeaisons peuvent très vite devenir insupportables. L’analyse des pertes (leucorrhée) demandée par le médecin déterminera s’il s’agit d’une infection bactérienne, d’une mycose ou bien d’un parasite. Souvent, il s’agira de trichomonas, de gardnerellas, de mycoplasmes, de chlamydiae ou de gonocoques. 

Des traitements efficaces

Pour les mycoses vaginales, des traitements locaux (crèmes et ovules antimycosiques) sont prescrits pendant 3 à 10 jours. Les récidives sont fréquentes. Les mycoses se transmettant par contact sexuel, il est indispensable de traiter les deux partenaires en même temps. 

Pour les affections dues à des bactéries, des « traitements minute » existent : ils consistent en une prise de comprimés antibiotiques par voie orale à laquelle on pourra adjoindre éventuellement des ovules pour soulager rapidement les symptômes.

Annotations