vania en fait + pour le corps des femmes
demande ÉCHANTILLONs

Univers Parents

Règles douloureuses chez les ados : que conseiller à ma fille ?

Dossier : Premières règles : comment accompagner son ado ?

règles douloureuses

Les règles douloureuses sont le motif le plus fréquent d’absentéisme scolaire chez les jeunes filles qui sont bien souvent désarmées face à ces maux. Que leur conseiller en tant que mère ? Si vous avez également souffert de ce symptôme, vous avez sûrement expérimenté de nombreuses méthodes pour soulager les douleurs. En premier lieu, partagez-les avec votre fille ! 

Des petits remèdes à connaître

L’important est que votre fille comprenne que les règles peuvent être douloureuses mais que ce n’est pas grave. Chacune réagit à sa manière et chaque cycle peut être plus ou moins douloureux. Quelques gestes peuvent la soulager. Voici quelques exemples :

Une bouillotte sur le ventre permet de soulager les douleurs en détendant toute la région du ventre. 

Un léger massage du ventre avec un peu d’huile de massage chaude, à appliquer de manière circulaire dans le sens des aiguilles d’une montre peut aussi apaiser la douleur de manière efficace.

Enfin, conseillez-lui de limiter les efforts inutiles en restant allongée au chaud si elle ressent des douleurs très fortes.

Des médicaments contre les règles douloureuses ?

Les antispasmodiques, comme leur nom l’indiquent, permettent de limiter les « spasmes » ou contractions du muscle utérin. Si cela ne suffit pas, les antalgiques (à préférer à base de paracétamol, car l’aspirine augmente les saignements), voire les anti-inflammatoires (prescrits par le médecin traitant) peuvent être indiqués.

Si votre fille a des douleurs fortes de façon récurrente, n’hésitez pas à prendre conseil auprès d’un gynécologue ou d’un médecin.

 

Annotations

    COOKIE SETTINGS PANEL

    1st Party cookies: Necessary Cookie =:: Enhancement=

    When you refuse the use of - 1st or 3rd party - cookies, this site will not behave as designed due to the unavailability of cookies.