Skip to main content

You are here

Ménorragie et hyperménorrhée causes

MÉNORRAGIE ET HYPERMÉNORRHÉE

Lorsque les règles deviennent très abondantes, le phénomène est appelé ménorragie. Elles peuvent également durer plus longtemps. On parle alors d’hyperménorrhée.

Pour pouvoir soigner une hyperménorrhée ou une ménorragie, il est nécessaire d’identifier les causes des saignements. Un traitement adapté pourra ensuite être proposé à la patiente.

LES CAUSES FRÉQUENTES DE L’HYPERMÉNORRHÉE

  • Le rôle des hormones

    Une hyperménorrhée peut être due à de simples modifications hormonales. Un excès en œstrogène ou une insuffisance en progestérone peuvent entraîner un dérèglement du cycle menstruel. L’ovulation peut alors ne pas avoir lieu. La muqueuse qui tapisse l’intérieur de l’utérus et qui s’élimine au cours des règles, l’endomètre, peut se développer exagérément provoquant des règles plus abondantes.

  • Les lésions organiques

    L’hyperménorrhée peut également s’expliquer par la présence de lésions organiques telles que des fibromes ou des polypes, des tumeurs bénignes qui évoluent sous la muqueuse (en « bombant » la cavité utérine) ou vers l’intérieur de la cavité utérine.

    Enfin, une adénomyose, un développement des cellules de l’endomètre à l’intérieur du muscle utérin, peut également causer une ménorragie.

    Dans tous les cas, consultez votre gynécologue, qui saura vous expliquer son diagnostic pour traiter votre problème.

LES SOLUTIONS POUR RÉGULER DES RÈGLES TROP ABONDANTES

La prise d’une molécule dérivée de la progestérone durant les dix à quinze jours précédant les règles peut suffire à régulariser le cycle menstruel et à faire disparaître les saignements, notamment en atrophiant les polypes.

En revanche, si le volume d’un fibrome est trop important et que les saignements restent incontrôlables, l’opération est la seule solution efficace.