Skip to main content

You are here

Dysménorrhée, pré ménopause

RÈGLES DOULOUREUSES : LA DYSMÉNORRHÉE CHEZ LA FEMME MÛRE

Les règles douloureuses, ou « dysménorrhée », sont un symptôme récurrent chez la femme pré-ménopausée. Ce n’est pas une raison pour ne pas consulter un médecin, surtout lorsque les cycles étaient indolores avant !

QUELLES SONT LES CAUSES D’UNE DYSMÉNORRHÉE ?

Les causes les plus fréquentes de la dysménorrhée sont une infection, un kyste ovarien ou une endométriose.

L’endométriose est une maladie assez fréquente, caractérisée par la présence d’endomètre (muqueuse qui tapisse l’utérus) dans des localisations anormales, généralement au niveau du petit bassin : sur les ovaires, les trompes, le vagin et autour de l’utérus. C’est une affection souvent très douloureuse qui donne également généralement des règles très abondantes.

Les kystes ovariens peuvent entraîner, quant à eux, une sensation de pesanteur, de tiraillement du bas du ventre. Lorsqu’ils sont indolores, ils peuvent être découverts lors d’une échographie. Selon le type de kyste, il existe alors différentes approches pour les traiter :

  • soit une simple surveillance lors de vos visites habituelles chez votre gynécologue (avec ou sans échographies),
  • soit un traitement hormonal,
  • ou, plus rarement, une intervention chirurgicale.

LA CONSULTATION POUR LA DYSMÉNORRHÉE

La douleur n’est donc pas une fatalité. Elle peut, par contre, être le signe d’un petit souci de santé. Avant votre consultation, notez à quelle période survient la dysménorrhée : c’est une indication précieuse à fournir au médecin pour qu’il puisse établir un diagnostic. Des examens (échographie pelvienne, hystéroscopie, hystérographie, coloscopie) seront prescrits pour déterminer la cause de ces douleurs.