Skip to main content
Cystite infection urinaire

CYSTITE : SYMPTOMES, CAUSES ET CONSEILS

Les infections vaginales ne sont pas les uniques responsables de gêne ou de douleurs. Celles-ci peuvent aussi être causées par une infection urinaire également appelée cystite. Les symptômes d’une cystite et d’une infection vaginale sont parfois assez proches, d’où une possible confusion entre elles.

Dans le cas d’une cystite, vous ressentez alors une envie fréquente et irrépressible d’uriner, une sensation de brûlure ou pouvez même retrouver un peu de sang dans les urines. La plupart des femmes ont un jour ou l’autre connu ces symptômes. Ne tardez pas à consulter un médecin.

À l’origine de la cystite, une bactérie bien connue

La cystite est une infection due au transfert et à la colonisation de ces milieux par une bactérie intestinale. Le plus souvent, il s’agit d’Escherichia Coli. Cette bactérie, présente naturellement dans le système digestif, a la particularité d’adhérer à la membrane des cellules et de se multiplier très vite !

La cystite touche surtout les femmes.

La faible distance entre l’anus et l’orifice externe de l’urètre facilite la migration des bactéries qui n’ont plus qu’à atteindre la vessie, à seulement 4 cm. Les bactéries peuvent migrer depuis l’anus suite à des frottements ou à l’occasion de rapports sexuels, d’où l’autre nom de la cystite, la « maladie de la lune de miel ».

Traitement de la cystite

La cystite bactérienne est une infection qui peut s’étendre au rein mais qui restera bégnine si elle est traitée à temps. Le traitement consiste souvent en une prise unique de traitement, que vous conseillera votre médecin. Celui-ci vous prescrira également un ECBU (examen cytobactériologique des urines) à réaliser si les symptômes se répètent.

Prévenir la cystite

Afin de prévenir les risques de cystite, voici quelques conseils simples à suivre :

-          Buvez beaucoup : en augmentant la quantité de fluides ingérés, vous éliminerez d’autant plus vite les bactéries ;

-          Consommez du jus de canneberge : cette petite baie est réputée limiter l’adhérence des bactéries aux parois de la vessie ;

-          Ne vous retenez pas ! Allez aux toilettes dès que vous en avez envie mais aussi après chaque rapport sexuel ;

-          Asseyez-vous de tout votre poids sur la cuvette des WC afin de bien vider votre vessie ;

-         Essuyez-vous toujours de l’avant vers l’arrière pour éviter de ramener vers le vagin les germes présents dans les intestins et donc autour de l’anus.