Skip to main content

You are here

traitement toubles règles

TROUBLES DES RÈGLES : CONSEILS ET TRAITEMENTS

Les dérèglements de cycles sont souvent bénins. Néanmoins, ils ne doivent pas être négligés. Les repérer et consulter son médecin en cas de doute demeure indispensable.

CYCLE MENSTRUEL : REPÉRER LES TROUBLES

En cas de saignements entre les règles, vérifiez que le sang s’écoule bien du vagin et non d’une hémorroïde ou de l’urètre. Si vous suspectez quelque chose d’anormal, commencez par noter soigneusement sur un agenda les dates et l’abondance des règles et des saignements, ainsi que les dates et la nature d’éventuels traitements hormonaux ou les circonstances. Vous pouvez aussi noter la date de l’ovulation, marquée par une chute suivie d’un pic de température. Prenez votre température tous les matins, et repérez le moment de l’ovulation par l’élévation de température qui s’ensuit.

CONSULTEZ !

Seul un gynécologue pourra déterminer si l’origine du dérèglement de vos règles est hormonale ou organique.

En cas de dérèglement hormonal, des traitements hormonaux pourront rétablir des règles plus régulières. Un déficit en progestérone peut, par exemple, être compensé par la prise d’un progestatif la deuxième partie du mois. Un stérilet hormonal permet également d’éviter les règles abondantes d’origine hormonale. Il est par contre inefficace s’il s’agit de lésions organiques.

En cas d’inflammation du col par exemple, après un frottis, une coloscopie ou quelques examens indolores pratiqués en cabinet, il pourra prescrire un traitement local par ovules. Ces lésions éventuelles, comme les fibromes par exemple, même si elles sont la plupart du temps bénignes, méritent d’être dépistées par des examens complémentaires.

Dans tous les cas, des conseils de bon sens restent de mise : si des changements de rythme ou d’intensité des règles surviennent, restez attentive et consultez si ces changements persistent. Aucun autodiagnostic n’est fiable en matière de cycle menstruel !