Skip to main content

You are here

syndrome prémenstruel, mastalgie

QU’EST-CE QUE LE SYNDROME PRÉMENSTRUEL OU SPM ?

Le syndrome prémenstruel, ou SPM, concernerait une femme sur deux selon certaines enquêtes. Probablement lié à un déséquilibre hormonal survenant après l’ovulation, l’intensité des troubles qu’il provoque est très variable en fonction des femmes qui en sont atteintes.

LE SYNDROME PRÉMENSTRUEL : DÉFINITION

Le syndrome prémenstruel est un ensemble de troubles qui apparaissent cycliquement durant les jours qui précèdent les règles. Les troubles et leur intensité sont très variables selon les femmes. Ils apparaissent entre le 14e et le 2e jour précédant les règles. Le plus souvent, ils se manifestent la dernière semaine du cycle.

Les mécanismes précis du syndrome prémenstruel sont encore mal connus. Les troubles sont probablement liés à un déséquilibre hormonal après l’ovulation. Des recherches sur le sujet tentent actuellement de comprendre l’origine du syndrome.

LES SYMPTÔMES DU SYNDROME PRÉMENSTRUEL

Il existe de nombreux signes physiques et psychologiques associés au syndrome prémenstruel :

  • effets sur le psychisme : humeur changeante, tristesse, sautes d’humeur brutales, troubles du sommeil et du comportement alimentaire (crises de boulimie…) ;
  • effet sur les seins : sensation de gonflement, de douleurs ou de tensions (mastalgie) ;
  • effet sur le ventre : ballonnement, sensation de lourdeur, accompagnés parfois de constipation, de diarrhées, de nausées, voire de vomissements ;

D’autres symptômes sont parfois présents : migraines, douleurs articulaires, troubles veineux, gonflement et prise de poids… Ils sont très variables d’une femme à l’autre et même d’un cycle à l’autre chez la même femme.