Skip to main content

You are here

Fuites urinaires et grossesse

LES PETITES FUITES URINAIRES PENDANT LA GROSSESSE

Plus d’une femme enceinte sur 3 est concernée par de petites fuites urinaires au cours de sa grossesse. Rassurez-vous, il s’agit en général de fuites minimes, certes gênantes, mais discrètes !

Voici quelques explications et solutions pour que vous vous sentiez toujours à l’aise !

Pourquoi ces fuites urinaires ?

Au cours de son développement, le fœtus et l’utérus qui l’abrite grandissent et appuient sur la vessie. Dès les premiers mois, ces modifications de volume donnent la sensation d'avoir toujours envie d’uriner. Et ce d’autant plus que tous les muscles se relâchent pour préparer le corps à l'accouchement, notamment les muscles du périnée qui jouent un rôle important au moment d’uriner.

Le moindre effort, un éternuement, une légère toux ou le simple fait de porter une charge un peu lourde peuvent déclencher des fuites urinaires.

Quelques trucs qui facilitent la vie pendant la grossesse

  • Allez aux toilettes aussi souvent que possible.
  • Évitez de porter des charges lourdes comme les courses par exemple.
  • Parlez-en à votre gynécologue ou à votre sage-femme : des exercices spécifiques  permettent de muscler le périnée et donc de limiter les fuites.

Après la grossesse

Pour éviter que ces petites fuites urinaires ne persistent après la grossesse, suivez consciencieusement les séances de rééducation périnéale qui vous sont prescrites par votre gynécologue après l'accouchement. Avec l’aide du kinésithérapeute, vous apprendrez à remuscler correctement le plancher pelvien, essentiel non seulement pour contrôler les fuites urinaires, mais aussi pour limiter les risques ultérieurs de descente des organes, dite « prolapsus » par les médecins.