Skip to main content

You are here

première consultation gynécologique

MA PREMIÈRE CONSULTATION GYNÉCOLOGIQUE

Si les règles marquent l’entrée dans la vie de femme, la première consultation chez le gynécologue également ! Tous nos conseils pour ne pas stresser avant.

PREMIÈRE CONSULTATION : UNE OCCASION DE POSER TOUTES VOS QUESTIONS

Votre première visite chez le gynécologue peut avoir lieu avant ou après les premières règles. Elle est surtout une occasion de faire le point sur les changements liés à la puberté et de poser toutes les questions qui vous passent par la tête. Le gynécologue va vous poser des questions sur vos antécédents, votre mode de vie (si vous fumez par exemple) et les maladies qu’il y a dans votre famille. Pour une première consultation, le médecin peut choisir de vous examiner ou non. Vous pouvez tout à fait lui demander à ne pas être examinée. Cet examen ne vous sera d’ailleurs pas proposé avant votre premier rapport sexuel.

L’EXAMEN GYNÉCOLOGIQUE

Le premier examen gynécologique est toujours intimidant : ne serait-ce que parce qu’il n’est pas facile de se déshabiller complètement devant le médecin qui va procéder à l’examen… surtout si c’est un homme ! Il faut bien garder en tête que vous consultez un médecin. Lui ne vous regardera que comme une patiente ce qui lève rapidement toute sensation de gêne. Si vous êtes gênée par le fait d’être examinée par un gynécologue homme, vous pouvez demander à voir plutôt une femme.

Il n’y a pas de préparation particulière à cette première consultation : vous n’êtes pas obligée de vous épiler ! Le jour J, lavez-vous comme d’habitude. Si vous avez vos règles, vous n’êtes pas obligée d’annuler votre rendez-vous : les règles n’empêchent pas le bon déroulement de l’examen gynécologique. Si vous êtes mal à l’aise à cette idée, vous pouvez bien entendu le reporter.

Lors d’un examen, le gynécologue vous fait allonger sur la table gynécologique, une table étroite au bout de laquelle sont fixés des sortes d’étriers dans lesquels vous mettrez vos pieds. Avec un speculum, un instrument que l’on introduit doucement dans le vagin et qui est adapté à votre anatomie, il va pouvoir examiner le col de votre utérus. Le gynécologue peut éventuellement procéder à un toucher vaginal : d’un doigt ganté, il vérifie simplement que tout est en ordre.

Vous pouvez tout dire et poser toutes les questions que vous souhaitez à votre médecin. Même s’il s’agit du gynécologue de votre mère, le médecin reste soumis au secret médical et ne doit rien lui révéler de ce que vous avez dit. Parlez-lui en toute confiance !

OÙ CONSULTER UN GYNÉCOLOGUE ?

Le plus facile est souvent d’aller consulter le même gynécologue que votre mère, mais vous êtes libre de votre choix. Celle-ci peut bien entendu vous accompagner si vous le souhaitez. Si vous préférez être seule, dites-lui simplement, elle comprendra.

Si vous souhaitez consulter un gynécologue sans en parler à vos parents, sachez que vous pouvez aller, sans autorisation parentale, dans un centre de planning familial : vous aurez accès aux consultations gratuites de médecins et à la contraception. À partir de 16 ans, vous pouvez vous rendre directement à l’hôpital pour une consultation de gynécologie. Munissez-vous simplement de votre carte Vitale. Pour tout renseignement, n’hésitez pas à vous adresser à l’infirmière scolaire de votre établissement.